Faire-part

Publié le par Edwige

 

 

Nous avions choisi de te prénommer Ulysse,
Ulysse sorti vainqueur de tant d'aventures.
Pour te rendre fort,
espérant peut-être ainsi conjurer le sort.

Face aux épreuves affrontées,
aux chauds et froids incessants,
mort puis vivant,
blessé, abîmé,
enfin guérissant.

Le 22 août tu es né.
Intenses moments de joie et de bonheur.
Pendant treize heures le charme opère.

Puis, tout s'effondre :

symptômes énumérés,

sombre litanie d'un corps déréglé.

Héroïquement, tu te bats,
35 jours de hauts et de bas.
L'espoir s'en est allé,
tu es parti mercredi

Petit Ulysse,
notre éphémère...



 

 

 

 

 

Publié dans Faire-part

Commenter cet article